Quelle différence entre location courte durée et longue durée pour une voiture ?

Plutôt que d’acheter une voiture, on peut la louer mais il y a deux types de locations : la location sur une courte durée et la location sur une longue durée. Voici la différence entre les deux formules et surtout les obligations du loueur et du locataire.

Location courte durée : principe

Une location courte durée permet tout simplement à un automobiliste de louer une voiture à l’heure, à la demi-journée, à la journée, à la semaine ou encore au mois. C’est une solution idéale pour un besoin ponctuel, à titre privé ou dans le cadre d’une activité professionnelle. La location courte durée va généralement s’étendre sur une durée maximale d’un an. Aucun financement n’est lié à cette location, c’est simplement la facturation d’un service comprenant l’utilisation du véhicule et son assurance.

avantages reprise leasing

Obligations du loueur :

Le loueur est propriétaire du véhicule, il propose une voiture clés en main en bon état de marche au locataire, il est donc responsable de l’entretien (suivant les préconisations constructeurs), il assure par exemple les vidanges, les changements de pneumatiques, les freins ou toute réparation nécessaire.

Le loueur doit aussi garantir le véhicule contre les vices cachés, il propose généralement une assurance inclue dans le loyer pour la responsabilité civile.

Obligations du locataire :

Le locataire s’engage à prendre soin du véhicule, à l’utiliser de manière responsable et à assurer les entretiens mineures comme la pression des pneumatiques, le contrôle des différents niveaux (huile, lave glace, liquide de refroidissement).

Le locataire va donc choisir la formule qui lui correspond (durée de location, garanties de l’assurance), effectuer un dépôt de garantie et le règlement de la location. Le locataire doit aussi s’engager à rendre le véhicule suivant les conditions imposées par le loueur, en cas de dépassement de la durée de location, il peut être facturé.

Il en va de même pour l’état du véhicule, si des détériorations sont constatées, des frais de remise en état pourront être facturés.

Principe de la location longue durée (LOA, LLD)

La location longue durée (LLD) ou la location avec option d’achat (LOA) sont deux contrats de location portant sur une durée supérieure à 12 mois, jusque 6 ans maximum.

La différence notable avec la location courte durée est que la location en LOA ou en LLD est associée à un financement, c’est ce que l’on appelle le crédit-bail ou le leasing.

Concrètement, l’automobiliste se rend chez un concessionnaire pour commander un véhicule (neuf ou occasion), le financement du leasing est mis en place par un bailleur (organisme de financement) qui va devenir propriétaire de la voiture et qui va proposer ce véhicule en location à l’automobiliste. Le contrat prévoit de fixer une durée comprise entre 1 an et 6 ans, un kilométrage annuel mais aussi la prise en charge des entretiens ou encore l’assurance du véhicule.

Deux contrats sont proposés dans la location sur une durée longue, à savoir la LLD et la LOA. La seule différence entre ces contrats réside dans l’existence d’une option d’achat pour la LOA, cela permet à l’automobiliste de pouvoir racheter le véhicule à la fin du contrat et en devenir propriétaire. Il faut alors régler le montant de la valeur résiduelle qui est définie au moment de la souscription au contrat de leasing.

concession

Obligations du bailleur :

Le bailleur a pour obligation d’étudier la solvabilité de l’automobiliste, c’est-à-dire ses capacités à pouvoir rembourser le loyer associé au financement. Il a aussi pour obligation de respecter un délai de rétractation et d’informer l’automobiliste des dangers de la souscription d’un crédit.

Il se charge également de préciser les différentes modalités du contrat qui ont été négociés en concession : prix du véhicule, kilométrage maximal, entretiens, garantie…

Obligations du locataire :

L’automobiliste a pour obligation de prendre soin du véhicule, de l’entretenir suivant les exigences du constructeur si ce dernier choisit d’effectuer lui-même les entretiens.

Il doit également s’acquitter de régler les différents loyers et de fournir les documents nécessaires à l’étude de sa situation financière, sans cacher d’informations comme par exemple l’existence de crédits déjà en cours. Il doit veiller à maintenir le véhicule en bon état et à respecter les conditions du contrat.

En cas de dépassement du kilométrage, des frais peuvent être exigés comme le précise le contrat, il en va de même pour la remise en état du véhicule si ce dernier a été endommagé.

Quelle location choisir entre courte et longue durée ?

La location courte durée répond plutôt à un besoin ponctuel, c’est-à-dire un seul déplacement sur une courte durée ou alors plusieurs déplacement réguliers (un déplacement par semaine ou par mois) mais ne nécessitant pas de recourir au leasing.

Le leasing (LOA, LLD) va devenir intéressant à partir de 5000 kms par an, en effet ce contrat peut être négocié avec tous les types de véhicules et les prix seront généralement plus intéressants que sur de la location courte, on peut par ailleurs obtenir une LOA ou une LLD avec une voiture à moins de 100 euros par mois.