Dépassement du kilométrage en leasing

Un dépassement du kilométrage fixé dans le cadre du contrat de leasing peut entrainer le règlement de frais pour chaque kilomètre dépassé. Voici le principe du kilométrage dans un contrat de LOA ou de LLD.

Que faire si on dépasse les km en leasing ?

Vous avez un contrat de LOA ou de LLD et vous venez de dépasser le forfait kilométrique ? Il y a de fortes chances que le bailleur vous demande de régler des frais pour chaque kilomètre dépassé. Il faut compter en moyenne entre 5 et 20 centimes du kilomètre suivant les bailleurs et les contrats. Ce montant est généralement précisé dans le contrat dans la partie kilométrage annuel, cela permet de calculer les frais qui devront être remboursés.

Dans l’hypothèse où le coût par kilomètre excédentaire est de 0,15 centimes d’euros et que l’automobiliste a dépassé de 10 000 kms la limite fixée, les frais seront d’un montant de 1500 euros. Il faut savoir que ces frais ne seront pas réclamés si l’option d’achat est levée. Autrement, ces frais avec ceux pour une éventuelle remise en état peuvent vite peser dans le budget des automobilistes.

Peut-on augmenter le kilométrage maximal d’un leasing ?

Les contrats de LOA ou de LLD ne prévoient généralement pas de clauses d’ajustement du kilométrage maximal, tout simplement parce que le contrat a été négocié avec les conditions de départ et une augmentation du nombre de kilomètres impliquerait de recalculer les montants de rachat du véhicule pour chaque échéance ainsi que les entretiens à prévoir.

Il est cependant possible de contacter le bailleur afin de demander si cet ajustement est possible, si ce dernier accepte la demande de l’automobiliste, alors il faudra recalculer les loyers et modifier le contrat en cours, par un avenant par exemple. Les bailleurs sont en moyenne plutôt favorables à ces demandes. Si le bailleur refuse, il faudra alors régler les frais demandés lors de la restitution du véhicule.

Que faire si je prévois de faire plus de kilomètres ?

Vous vous êtes rendu compte que le véhicule va prendre plus de kilomètres que prévu et vous souhaitez réagir avant qu’il ne soit trop tard, voici les différents cas de figures possibles :

  • Racheter le véhicule: il est possible de racheter le véhicule au terme des 13 premiers mois, le montant du rachat est précisé pour chaque échéance suivante dans le contrat. Le rachat entraine une résiliation du contrat.
  • Revendre le véhicule: si l’automobiliste peut se porter acquéreur, il peut aussi proposer à une autre personne de racheter le véhicule, clôturant ainsi le contrat.
  • Transférer le leasing : il est possible de transférer le contrat et le véhicule à un automobiliste qui prévoit de rouler peu avec la voiture, cela permettra de rééquilibrer le nombre de kilomètres, le repreneur pourra ainsi rendre le véhicule comme convenu, avec ses kilomètres prévus.