Meilleure offre de leasing (LOA et LLD)

GUIDE LEAZING
Découvrez la liste des meilleures offres de leasing du moment, avec des offres en LOA et en LLD, toutes marques et tous modèles confondus.
contrat leasing

Nos meilleures offres de leasing

Quelle est la meilleure offre de leasing ?

Le leasing est un contrat de crédit-bail qui propose à un automobiliste de louer sa voiture plutôt que de l’acheter immédiatement, une option d’achat est justement prévue dans le contrat de LOA pour proposer à l’automobiliste de devenir propriétaire du véhicule à l’issue de sa location. La grande différence avec le crédit auto va donc résider dans ce principe de location, se basant uniquement sur les besoins de mobilité de la part de l’automobiliste. Le conducteur ne va pas payer le prix de la voiture, il va en revanche payer son utilisation. Il peut donc définir ses besoins en fonction de la voiture, de son niveau d’équipement, mais aussi en fonction du kilométrage annuel, des entretiens et de la garantie.

La meilleure offre de leasing va avant tout dépendre des critères de l’automobiliste, c’est en définissant un loyer maximal à ne pas dépasser que l’automobiliste pourra orienter ses recherches et comparer les offres de location avec option d’achat (LOA) en tenant compte de ces éléments :

  • Montant de l’apport
  • Durée de la LOA
  • Entretiens prévus
  • Durée de la garantie
  • Finition du véhicule
  • Offre de reprise du véhicule actuel

Comment dénicher la meilleure offre ?

Plusieurs facteurs vont jouer dans la qualité des offres, il faut avant tout comparer les propositions de financement en location avec option d’achat auprès des concessions, des mandataires et autres vendeurs de véhicules. En fonction des nouveaux modèles de voitures mais aussi en fonction des approvisionnements, les offres évoluent en permanence et il y a systématiquement des bonnes affaires à réaliser sur des véhicules neufs. Il faut donc sonder le marché en établissant des critères précis sur le type de véhicule, sur les modalités du leasing (durée, kilométrage, apport) et notamment sur le loyer maximal. Cela va permettre de comparer rapidement les offres et de trouver la meilleure.

Il n’y a pas d’acteur plus intéressant qu’un autre car le marché est en pleine effervescence. Un concessionnaire agressif sur ses prix, un mandataire ayant réussi à négocier un stock sur un modèle précis vont entrainer une baisse des tarifs, on peut facilement de nos jours souscrire un leasing à moins de 100 euros par mois. Les modèles et les marques changent régulièrement, il faut donc se tenir informé des sorties de nouveaux modèles entrainant des promotions importantes sur l’ancien modèle, mais aussi des offres commerciales ponctuelles des concessions ou mandataires.

Le leasing d’occasion et sans apport, le moins cher du marché

Pour obtenir le leasing le moins cher sur le marché, il suffit de se tourner vers les offres de reprise de leasing ou de leasing d’occasion. On estime que les offres de LOA en concession proposées sur des voitures d’occasion sont moins chères de 30% par rapport au prix du neuf. Il y a bien évidemment un inconvénient à cette solution, c’est que le véhicule a déjà été configuré et équipé, l’automobiliste ne pourra donc pas personnaliser la voiture en fonction de ses besoins. A ce jour, la meilleure solution sur le plan financier est de reprendre un contrat de LOA ou de LLD auprès d’un particulier. La plupart des contrats incluent des apports qui permettent de profiter d’un loyer plus bas car plus l’automobiliste versera un apport élevé, et plus le loyer sera réduit.

Reprendre un contrat de leasing dont l’apport a déjà été versé permet de profiter d’un loyer réduit sans avoir à verser un apport. Il sera très compliqué voire impossible de trouver une meilleure offre sur le marché de la LOA ou de la LLD. L’automobiliste ayant souscrit le contrat et ayant versé son apport ne pourra pas récupérer les sommes, en revanche, l’automobiliste qui reprend le contrat lui va profiter d’un loyer réduit et de conditions très intéressantes. Il faut bien évidemment vérifier l’état du véhicule, car un véhicule endommagé peut entrainer des frais de remise en état lors de la restitution. Côté coût, le repreneur aura simplement à régler les frais de transfert.