Assurance LOA : est-ce obligatoire ?

La souscription d’une offre de leasing automobile implique de souscrire une assurance auto, une couverture obligatoire avec au minimum la responsabilité civile. Voici les modalités d’assurance dans le cadre d’une location avec option d’achat.
Simulez votre assurance auto
Devis gratuit & sans engagement

Quelle assurance LOA souscrire ?

Dans le cadre de votre leasing automobile, en occasion comme en neuf, le contrat de location peut impliquer des contraintes lourdes, c’est pourquoi il ne faut pas négliger dans son budget auto l’assurance.

Sur des véhicules neufs haut de gamme et moyen de gamme, il est conseillé de privilégier une assurance « tous risques » avec les garanties vol, incendie et bris de glace.

Une comparaison des offres d’assurances pour véhicules en leasing peut s’avérer judicieux afin de comparer à la fois les tarifs et les garanties, tout en tenant compte des modalités de la LOA.

Assurance et LOA, comment ça marche ?

Lorsqu’un automobiliste souscrit une offre de leasing de voiture, sous forme d’un contrat de LOA ou de LLD, il doit définir certaines modalités comme la durée de la location, le kilométrage annuel à ne pas dépasser mais aussi les entretiens. Parmi les services proposés par les constructeurs et vendeurs professionnels de véhicules, il y a très souvent la garantie et l’assurance du véhicule. L’idée pour les concessions est de proposer un package tout inclus permettant de faire une plus belle marge financière mais aussi de fidéliser l’automobiliste qui n’a rien à gérer.

La souscription à l’assurance auto proposée par la concession n’est pas obligatoire, en revanche il est bel et bien obligatoire d’assurer le véhicule, avec au minimum une responsabilité civile. Cette assurance auto peut être souscrite auprès de la concession ou auprès de son assureur, il n’y a aucune obligation en matière de garanties, on peut tout à fait partir sur une assurance auto pour LOA en formule « au tiers ». Simplement, comme il s’agit d’une location, il est conseillé de rajouter des garanties supplémentaires liées aux contraintes du leasing automobile.

assurance auto

Se couvrir avec une assurance auto en LOA

Dans le cadre d’une LOA (location avec option d’achat), l’automobiliste est locataire du véhicule, il est donc tenu de l’assurer et de le restituer au terme du contrat, sauf si ce dernier décide de lever l’option d’achat, c’est-à-dire de régler la valeur résiduelle lui permettant d’en devenir propriétaire. Dans le cadre d’une restitution de la voiture, un état des lieux est effectué et il faut avoir en tête que la concession va remettre le véhicule sur le marché du leasing d’occasion ou de la vente en occasion. Cela implique que le véhicule soit en bon état, si n’est pas le cas, l’automobiliste devra régler des frais de remise en état.

La remise en état consiste à réparer les dégradations (jantes rayées, aile froissée, peinture du pare choc, remplacement du tissu de siège…) issues d’une mauvaise utilisation ou d’accidents, il est donc important d’être couvert par une assurance auto qui peut prendre en charge les dégradations liées à un accident. Qui plus est, il y a une clause importante dans le contrat de leasing qui précise qu’une destruction du véhicule par incendie, accident ou un vol entraine une résiliation immédiate du contrat et le remboursement de la valeur vénale du véhicule. Cette clause suffit à motiver l’intérêt d’assurer efficacement son véhicule, car les montants peuvent être importants suivant les modèles et les marques de voitures.

contrat leasing

Quelles garanties pour son assurance auto en LOA ?

Au niveau des garanties, il est important de prendre à minima l’assurance vol, bris de glace et incendie. Il faut aussi prendre en compte le cas d’une destruction du véhicule dans un accident, car le constructeur va exiger rapidement les sommes dues et l’automobiliste devra les payer de sa poche, puis se tourner vers son assureur pour être indemnisé. Concernant les dégradations extérieures, l’assurance tous risques permet généralement de couvrir la remise en état avant restitution, cela peut ainsi éviter de payer les frais de remise en état du concessionnaire. A savoir que ces derniers proposent généralement une évaluation avant restitution des travaux à faire sur le véhicule, cela peut permettre de quantifier le montant des réparations et si besoin de les faire passer dans l’assurance.