Renouvellement de flotte automobile : conseils

GUIDE ENTREPRISE

Toute entreprise ou collectivité ayant une flotte de véhicule doit procéder régulièrement à un renouvellement partiel, voir total des véhicules. Une étape importante pour optimiser et idéalement réduire les coûts de la flotte automobile.

flotte automobile

Renouvellement du parc automobile : une échéance importante

Que l’entreprise dispose d’un parc automobile (fleet management) d’une dizaine de véhicules comme d’une centaines de voitures, il y a surtout une gestion des coûts qui est opérée par la personne ou le service concerné. Chaque renouvellement est une étape importante car il faut définir les besoins au niveau de l’entreprise et solliciter des devis de plusieurs distributeurs pour obtenir une tarification attractive. Il est donc important de bien étudier le besoin de l’entreprise et les économies à réaliser, que ce soit sur les modèles de véhicules, sur le financement ou même sur les frais de carburants et d’entretien.

La réussite d’un renouvellement de parc automobile passe par la préparation. Il faut anticiper le renouvellement pour éviter un manque de véhicules disponibles et le recours à des locations sur des courtes durées. Il faut également tenir compte des délais de livraisons des nouveaux véhicules, ces délais peuvent varier suivant si les véhicules sont en stock ou sur commande. Enfin, il faut prévoir le délai d’étude de financement, qui peut différer suivant un achat par crédit ou par leasing (LLD). Il faut en dernier lieu bien étudier les modèles proposés, afin qu’ils soient adaptés aux besoins des utilisateurs.

Préparer le renouvellement :

  • Définir la date du renouvellement
  • Définir les besoins des utilisateurs finaux et étudier les véhicules adaptés
  • Prendre en compte les délais de livraisons des nouveaux véhicules
  • Choisir le financement et prévoir le délai d’obtention
  • Comparer les offres des distributeurs

Pourquoi ne pas opter pour une flotte de véhicules électriques ?

La transition énergétique ne fait plus de doute désormais, de plus en plus d’entreprises se tournent vers les véhicules électriques pour plusieurs raisons. La première concerne l’image de la société, rouler en véhicule électrique se traduit par zéro émission de CO2, c’est donc un critère à prendre en compte pour démontrer l’engagement de l’entreprise envers l’écologie, la nature et le souci de préserver la planète. Cela peut aussi faire l’objet d’une campagne marketing, visant à rassurer les clients mais aussi les partenaires, les fournisseurs.

Les véhicules électriques sont soumis au bonus écologique proposé par le gouvernement mais aussi aux aides régionales et locales, incitant les entreprises à investir dans des véhicules propres. Ces aides ont souvent tendance à rendre les voitures électriques plus abordables, et parfois même plus intéressantes que des véhicules à moteur essence ou diesel. Une étude au niveau du coût d’acquisition et d’utilisation peut s’avérer très intéressant.

Enfin, les entreprises peuvent également compter sur le crédit d’impôt accordé à l’installation d’une ou de plusieurs bonnes de recharges électriques, un nouvel avantage non négligeable qui peut aussi bien concerner les bornes destinées aux collaborateurs de l’entreprises qu’aux clients.

Financement : opter pour la location longue durée (LLD)

La location longue durée offre en général de biens meilleurs avantages que l’achat par crédit ou l’autofinancement. Il faut savoir que la LLD est prise en compte comme une charge classique dans les bilans de l’entreprise, il n’y a donc pas d’impact sur la capacité de financement et d’emprunt de l’entreprise. De plus, du point de vue de la gestion de la flotte automobile, il est plus simple de piloter les charges mensuelles et surtout les véhicules disponibles, en fonction du kilométrage de chacun, cela permet à l’entreprise d’être plus réactive, de mieux anticiper les départs en congés ou les besoins de mobilité.

Nul besoin de décaisser la TVA en intégralité au moment de la livraison des véhicules, la TVA est remboursée chaque mois lors du règlement des loyers, cela évite donc les problématiques de trésorerie. Enfin, l’entreprise peut tout inclure dans le contrat de LLD : kilométrage, entretien, assurance, perte financière, pneumatiques ou encore services additionnels. Cela évite des frais supplémentaires et une gestion beaucoup plus simple pour l’entreprise.

Demande de devis pour un renouvellement de flotte automobile