Reprise de leasing

Découvrez le principe de la reprise de leasing, un procédé simple permettant de reprendre un contrat de LOA ou de LLD en cours à un autre automobiliste.

Restez à l’affût des bonnes affaires
Inscrivez-vous à la newsletters et recevez régulièrement les dernières annonces de transfert de leasing.

Reprise leasing : mode d’emploi

Un automobiliste ayant un contrat de location avec option d’achat ou de location longue durée a pour obligation d’aller au terme de son contrat, aucune résiliation n’est possible de la part de l’automobiliste qui a contracté ce financement, il a la possibilité de racheter le véhicule à partir du 13e mois, de le revendre mais la plupart des contrats ne prévoient pas de restitution anticipée de la voiture.

Simplement, les bailleurs autorisent le transfert d’un contrat de leasing, il s’agit tout simplement pour un automobiliste de trouver un repreneur intéressé par le contrat et le véhicule, ainsi le contrat ne s’arrête pas, il s’agit tout simplement de changer le locataire. Le repreneur du contrat de leasing accepte de ce fait les conditions de location (loyer, entretiens, kilométrage annuel, restitution) et s’engage à respecter les différentes obligations, à commencer par le remboursement du loyer.

contrat leasing
avantages reprise leasing

Avantages de la reprise d’un leasing automobile en occasion

Reprendre un leasing d’occasion peut être un bon plan, car l’automobiliste profite d’un contrat négocié, d’une durée plus courte et de l’absence d’apport à fournir. C’est donc un contrat de LOA ou de LLD moins coûteux pour le repreneur qui profite du besoin du cédant de changer de véhicule. Qui plus est, lorsqu’il s’agit d’un contrat de location avec option d’achat, le repreneur a la possibilité de racheter le véhicule, ce qui peut être très intéressant suivant les véhicules (modèles, marques, options…) lorsque la durée restante est courte, par exemple moins de 12 mois. Autre avantage, certains véhicules sont en dessous du kilométrage annuel fixé, cela peut permettre de profiter de ce sous-kilométrage pour rouler avec la voiture suivant ses besoins.

Comment reprendre une LOA ou une LLD ?

La première étape est de trouver un véhicule proposé en reprise de leasing, c’est justement le rôle de leazing.fr de proposer une mise en relation entre cédant et repreneurs de contrats de leasing. La mise en relation est donc facilitée et surtout simplifiée car tous les véhicules sont disponibles sur le site, les repreneurs peuvent ainsi effectuer des recherches par rapport au loyer, à une marque, à une catégorie de véhicules ou tout autre critère de recherche.

La reprise d’une LOA ou d’une LLD implique tout simplement de déposer un dossier de reprise auprès du bailleur qui a financé le leasing, le cédant dispose des coordonnées du bailleurs dans son contrat. Le dépôt du dossier va nécessiter de renseigner quelques informations classiques et de fournir des pièces justificatives :

  • Carte d’identité
  • 3 derniers relevés de comptes
  • 3 dernières fiches de salaires
  • RIB
  • Permis de conduire

Le bailleur va donc étudier le dossier et vérifier la solvabilité de l’automobiliste repreneur, c’est-à-dire qu’il va calculer son taux d’endettement et s’assurer que ce dernier dispose de la capacité financière à pouvoir rembourser chaque loyer. Après acceptation du dossier, le cédant et le repreneurs peuvent procéder à l’échange du véhicule, conformément aux exigences du bailleur.

Combien ça coûte de reprendre un leasing ?

Reprendre un leasing n’est pas gratuit, les bailleurs imposent des frais de transfert de leasing, c’est-à-dire que l’étude du dossier va nécessiter de repasser en étude, ce qui occasionne des frais de transferts. A cela s’ajoute les frais de réédition de la carte grise, en changeant de locataire, le bailleur va devoir modifier la carte grise pour inscrire le nom du nouveau locataire. Enfin, certains sites proposent des services tout compris, il se chargent d’instruire le dossier, de l’envoyer chez le bailleur et d’assurer tout le suivi, y compris dans la mise en relation pour procéder à l’échange, ces frais correspondent à une prestation de service supplémentaire, indépendante des frais du bailleur.

Voici globalement le montant des frais :

  • Frais de transfert / reprise: entre 50 et 500 euros suivant le bailleur
  • Frais de réédition de carte grise: en moyenne le prix d’un cheval fiscal, soit environ 50€ suivant le département
  • Frais du service tout compris : 1 mois de loyer en moyenne

Important : les frais de transfert sont à la charge du repreneur, ces frais sont inclus dans le premier loyer après transfert du leasing.

Quelles sont les précautions à prendre en cas de reprise de leasing ?

Reprendre un leasing d’occasion peut être une bonne affaire mais il y a tout de même des précautions à prendre sur des points importants.

Frais de remise en état en leasing

Assurance du véhicule

La première étant de souscrire une assurance tous risques, voire tous risques plus pour bien protéger le véhicule et le conducteur en cas de sinistre, de vol et d’incendie. Ces dommages irréversibles entrainant une destruction du véhicule vont s’accompagner d’une obligation de rembourser des indemnités au bailleur, il est donc important d’avoir une bonne assurance pour se protéger.

Frais de remise en état

Lors de la restitution du véhicule, le bailleur va vérifier en intégralité du véhicule et si des dommages sont présents (aile froissée, rayure profonde et imposante, jantes abîmées, siège détérioré…), ce dernier va facturer des frais de remise en état afin de pouvoir remettre le véhicule sur le marché rapidement. Ces frais sont précisés dans le contrat de location, il est donc important de s’assurer que le véhicule est en bon état lors du transfert avec le cédant, voire d’exiger une attestation sur l’honneur précisant que le véhicule n’a subi aucun dommage. En moyenne, les frais de remise en état s’élèvent à 798 euros.

Entretiens

Comme pour les frais de remise en état, le bailleur va demander à l’automobiliste si les entretiens ont bien été fait conformément aux recommandations des constructeurs. C’est un point essentiel qui peut aussi entrainer des frais pour non respect des obligations d’entretiens du véhicule, conformément au contrat.

Kilométrage annuel

Chaque contrat propose une limite de kilométrage annuel, par exemple certaines LOA ou LLD sont conclues sur un kilométrage total de 40 000 kms sur 4 ans, cela signifie que l’automobiliste ne devra pas dépasser au terme du contrat les 40 000 kms. Si tel est le cas, il devra payer des frais de dépassement kilométrique, environ 15 centimes du kilomètre en moyenne. Il est donc important de vérifier le kilométrage lors de la reprise du leasing d’occasion, car un kilométrage élevé impliquera une utilisation moins importante du véhicule.

Découvrez nos véhicules en leasing d'occasion à reprendre