Crédit auto sur 36 mois : quelles conditions ?

GUIDE CREDIT AUTO

Obtenez le meilleur taux pour votre prêt auto sur une durée de remboursement de 36 mois, soit 3 ans.

credit auto 36 mois

Prêt auto : les solutions disponibles

L’achat d’un véhicule est souvent un projet compliqué à gérer niveaux finances, il faut tenir compte des charges du foyer et de la capacité d’emprunt pour trouver le montant idéal à rembourser chaque mois. La mensualité joue un rôle important sur les finances mais elle dépendra essentiellement de la durée de remboursement. Si certains emprunteurs vont se fixer une mensualité à ne pas dépasser, d’autres vont préférer se focaliser sur une durée de remboursement maximale. Un prêt auto peut être conclu sur une durée minimale de 12 mois et maximale de 72 mois. Libre à l’emprunteur de choisir la durée qui lui convient mais en optant pour une durée de 36 mois, un automobiliste va opter pour un coût de crédit auto plus faible, et surtout l’opportunité de changer rapidement de véhicule au terme des 36 mois.

Deux crédits sont envisageables : le prêt auto affecté et le prêt personnel. Le prêt auto avec affectation signifie que le crédit contracté sera directement lié au véhicule. Si le véhicule n’est pas acheté, le prêt n’est pas débloqué. En revanche, si l’achat est bien effectif, alors les fonds seront directement versés sur le compte bancaire du vendeur professionnel au moment de la vente. L’avantage de cette solution se situe généralement au niveau du taux attractif, en revanche, il faut justifier le prix du véhicule par un devis ou un bon de commande, voire une facture. L’autre solution réside dans le prêt personnel, c’est assimilable à une enveloppe dont le montant est librement fixé par l’automobiliste. Ce dernier reçoit les fonds sur son compte bancaire et peut procéder à son achat de véhicule. On va préférer la solution du prêt perso lorsqu’il s’agit d’un achat de voiture entre particuliers.

Les avantages d’un prêt auto sur 36 mois

Si le financement est un important lors d’un achat de véhicule, il faut déjà anticiper la revente et se projeter rapidement jusque la fin du contrat. La voiture n’est pas un investissement rentable, hormis pour la particularité des véhicules de collection. C’est-à-dire qu’il faut tenir compte de la décote et des kilomètres qui vont s’ajouter au véhicule pendant les trois années d’utilisation. Les professionnels de l’automobile estiment qu’il faut éviter de faire plus de 60 000 kms avec un même véhicule, au-delà, le prix de revente risque de baisser fortement. De plus, le coût des entretiens risque d’augmenter avec les kilomètres, une mauvaise affaire en perspective. Il faut donc éviter de garder un véhicule trop souvent et en se fixant un délai de 36 mois pour opérer ces changements, l’automobiliste réduit les risques de perdre trop d’argent.

Par conséquent, emprunter pour son prêt auto sur 36 mois s’avère être un calcul très intéressant car l’automobiliste pourra jouer entre une mensualité acceptable par rapport à ses finances et une durée de remboursement courte. Pour les intérêts à rembourser, la règle est relativement simple : plus le crédit est long, plus le coût est important. Sur une durée de 36 mois, il y a un rapport mensualité / coût du crédit très intéressant, surtout lorsque le taux est négocié. Enfin, une durée courte permet de piloter plus facilement ses finances, mais aussi de pouvoir gérer les différents projets, comme notamment un projet immobilier.

Comment obtenir le meilleur taux ? Faut-il un apport ?

Un prêt auto peut être obtenu auprès d’une concession (filiale de financement), d’une banque ou d’un organisme de crédit. La plupart des vendeurs professionnels de véhicules (concessions, mandataires, indépendant) ont des partenaires financiers leur permettant de proposer des offres de prêt auto et de leasing auto. Ce n’est pas pour autant que ces offres sont les mieux placées sur le marché. En effet, la concession ou le mandataire a plutôt intérêt de proposer la vente du véhicule, le financement et idéalement les entretiens, un package rémunérateur mais pas systématiquement intéressant pour l’automobiliste. C’est pour cette raison qu’il est vivement conseillé de passer par un comparateur de prêt auto, ce service entièrement gratuit et sans engagement permet d’obtenir le meilleur taux pour son projet automobile.

Côté apport personnel, ce n’est pas une obligation mais cette somme peut permettre de jouer sur le montant de la mensualité finale. L’apport peut être constitué d’une épargne personnelle ou de la somme résultante de la reprise d’un véhicule. En versant une partie des sommes demandées dans le financement lors de la souscription au prêt auto, l’emprunteur réduit le montant des mensualités à rembourser sur les 36 mois restants. Ce premier versement majoré évite d’alourdir l’endettement de l’emprunteur et lui permet d’entrevoir la concrétisation d’autres projets. Un calcul à effectuer lors de la simulation de prêt auto en ligne.