Crédit auto sur 48 mois : quelles conditions ?

GUIDE CREDIT AUTO

Obtenez les meilleures offres de crédit auto avec une durée de remboursement sur 48 mois.

Crédit auto 48 mois

Principe et modalités du crédit auto

Le prêt auto est un crédit à la consommation qui va permettre à un emprunteur d’obtenir une somme d’argent pour acheter un véhicule et ensuite rembourser chaque mois les sommes dues selon les conditions définies. Il existe techniquement deux types de crédit conso pour financer l’achat d’une voiture : le prêt affecté et le prêt personnel. Le prêt affecté est directement lié au véhicule, les sommes sont virés directement sur le compte du vendeur, sans transiter par l’automobiliste. Il faut justifier le montant par un bon de commande, un devis ou une facture. Les fonds ne sont débloqués que si le véhicule est acheté.

L’autre emprunt est ce que l’on appelle un prêt perso. C’est assimilable à une enveloppe qui est demandé à la banque et qui peut être utilisée librement par l’automobiliste. Nul besoin de justifier la nature de l’achat, les fonds sont versés sur le compte de l’automobiliste et ce dernier peut effectuer son achat. Cette méthode est souvent recommandée dans le cadre d’une vente de voiture entre particuliers. L’utilisation d’un chèque de banque reste recommandée pour attester des sommes disponibles sur le compte et pour sécuriser la vente.

L’automobiliste peut donc définir le montant du prêt suivant le prix du véhicule mais aussi préciser les modalités de remboursement. Il peut informer le prêteur de la durée de remboursement souhaitée, tout en sachant que la durée de remboursement maximale est généralement fixée à 72 mois, 84 mois dans certains cas exceptionnels, pas plus. Une durée trop courte entraine des mensualités élevées, une durée trop longue entraine un coût important. Une durée de 48 mois est souvent conseillée pour trouver un juste milieu.

Crédit auto sur 48 mois : la durée idéale

Rembourser un crédit à la consommation sur 4 ans, soit 48 mois, est idéal pour profiter d’une mensualité pas trop lourde et pour limiter les intérêts du crédit à rembourser. Il faut notamment tenir compte de la fréquence de changement des véhicules. Un gros rouleur (50 000 kms par an) aura besoin de changer de véhicule fréquemment, en moyenne tous les 3 ans. Pour un conducteur faisant moins de kilomètres, il est préconisé de changer de modèle tous les 4 ou 5 ans, soit tous les 60 000 ou 70 000 kms. Au-delà, le véhicule a tendance à perdre trop de valeur, ce qui peut alourdir la perte à la revente. Avec un crédit auto de 48 mois, l’automobiliste dispose de 4 ans pour rouler avec son véhicule et peut mettre en place un roulement sur le changement de véhicule et son financement.

Autrement, la durée de remboursement joue un rôle important sur le coût du crédit. Un emprunteur ne peut aller au-delà d’un endettement de 35% de ses revenus, ce qui signifie de porter une attention particulière au montant des mensualités de crédits. Le prêt auto va forcément avoir un impact sur les finances d’un ménage, il faut donc bien estimer le montant de cette mensualité et ajuster la durée de remboursement du crédit auto. Sur 48 mois, les intérêts restent modérés et la mensualité ne sera pas trop lourde, ce qui représente un juste équilibre pour son financement de véhicule.

Comment obtenir le meilleur taux sur 48 mois ?

Il n’y a pas de recette miracle en ce qui concerne les taux de crédit auto, c’est le comparateur qui va permettre à l’automobiliste de sélectionner la meilleure offre. Les instances financières recommandent systématiquement de comparer un minimum de trois propositions de prêt auto, cela permet de choisir la meilleure offre. Le taux peut différer d’un établissement à un autre et à ce juste titre, il est conseillé de solliciter différentes structures : concession, banque, organisme de crédit. Les établissements financiers sont nombreux et une différence de taux (TAEG) même légère entre deux propositions peut permettre de profiter d’une mensualité plus attractive. Il faut donc recourir à un comparateur de prêt auto en ligne, en prenant soin de préciser la durée de remboursement de 48 mois.