Qu’est-ce qu’un électricien IRVE ?

GUIDE BORNE

L’électricien IRVE est le seul habilité aujourd’hui à installer, chez vous, en entreprise ou dans une zone publique, une borne de recharge électrique. Mais, parce que le monde de la mobilité électrique est encore tout récent, on ne sait pas toujours ce qui se cache sous ce terme d’électricien IRVE. On vous explique tout à son propos.

électricien IRVE

La formation pour devenir électricien IRVE

Le terme IRVE signifie Infrastructure de Recharge pour Véhicule Électrique. C’est cette mention qui permet d’intervenir. Mais elle se mérite par le biais d’une formation spécifique.

Le métier d’électricien, un métier réglementé

On ne devient pas électricien par la force du hasard. Il existe des parcours scolaires à suivre qui permettent d’être diplômés et surtout aptes à toucher et manipuler une installation électrique sans risques, pour vous ou l’infrastructure. Ainsi, on peut devenir électricien par ces quelques cursus :

  • CAP en électricité
  • BEP en électrotechnique énergie équipements communicants
  • BEP systèmes électroniques numériques
  • BAC Pro systèmes électroniques numériques

La spécialisation en IRVE

Être installateur de bornes de recharge pour véhicules électriques est en dehors du cursus. C’est après tout une capacité assez récente. Elle est donc acquise en dehors des murs scolaires mais par le biais d’une formation professionnelle. Elle permet de valider sa certification et donc s’annoncer comme spécialiste IRVE auprès de sa clientèle de particuliers et de professionnels.

Les différents niveaux de qualification

Être électricien IRVE n’ouvre cependant pas la possibilité de travailler sur n’importe quelle borne de recharge pour véhicules électriques. De la prise renforcée à 2,2 kW à la borne de courant continu pour une charge ultra-rapide à 350 kW, on est face à des apprentissages différents, d’où la présence de 3 niveaux pour la formation IRVE.

  • Le niveau 1 permet l’installation de bornes de recharge avec une puissance maximale de 22 kW. Ces bornes ne doivent pas être équipées pour la communication et la supervision.
  • Le niveau 2 permet l’installation d’une borne de recharge jusqu’à 22 kW, mais avec la possibilité de les rendre communicantes.
  • Le niveau 3 permet l’installation des bornes de recharge rapides que l’on trouve dans les lieux publics, c’est-à-dire au-dessus de 22kW.

La supervision, on parle aussi de possibilité de communication, c’est la possibilité pour une borne d’être connectée au réseau Internet afin  de pouvoir interagir avec cette borne à distance. Cela permet l’organisation de la maintenance, la gestion de l’usage, de faire des statistiques de l’utilisation. Ce sont des particularités qui se réservent aux professionnels.  On retiendra que le premier niveau de certification IRVE permet de travailler avec les particuliers. Ces derniers ne peuvent effectivement pas installer dans leur domicile une borne de recharge plus rapide que 22 kW.

Comment se former pour être électricien IRVE ?

Une formation est nécessaire pour obtenir la mention IRVE. Elle est validée auprès de deux organismes reconnus en France. Le premier est Qualifelec, l’Association professionnelle et technique de qualification des entreprises du génie électrique et énergétique. La seconde solution de formation est l’AFNOR, l’Association Française de Normalisation. Il faut bien comprendre que ces deux organismes ne vous forment pas directement, mais vérifient votre parcours professionnel et celui de la formation, pour valider l’ensemble et ainsi vous attribuer la mention IRVE.

Ainsi, auprès de Qualifelec, il faut demander la qualification Installations électriques Logement-Commerce-Petit-Tertiaire avec la mention Infrastructure de Recharge pour Véhicule Électrique. Et pour cela, il faut inclure au dossier de certification des références chantier de moins de 4 ans avec rapport d’un bureau de contrôle sans réserve, note et calcul et dossier technique. Auprès de l’AFNOR, on peut demander la qualification Installation et maintenance IRVE. On peut aussi ajouter la qualification Conception IRVE qui assure votre clientèle votre expertise dans l’ensemble du projet et mettant en avant vos compétences techniques dans le conseil pour bien s’équiper.

La formation IRVE en elle-même se fait auprès de centres de formation qui vous accompagneront tant dans l’apprentissage que dans la gestion administrative de votre dossier. On trouve des centres de formation partout en France. Elle se fait en présentiel, mélangeant selon les formules la théorie et la pratique. La formation est généralement dispensée par niveau (1, 2 ou 3) et dure 1 à 2 journées. Néanmoins, chaque centre de formation est responsable de son organisation.

Les garanties d’un électricien avec mention IRVE

Que votre électricien soit IRVE pour l’installation d’une borne de recharge est à la fois nécessaire et obligatoire.

La spécialisation IRVE, une obligation légale

Lorsque l’on pense infrastructure de recharge, on pense tout de suite aux bornes du type Wallbox que l’on arroche dans son garage afin de recharger son véhicule. Mais il peut s’agir aussi simplement d’une prise électrique renforcée, dédiée à la charge du véhicule.

Ces prises et bornes sont caractérisées par leur puissance de charge qui va définir le temps de chargement de la batterie. Ainsi, une prise renforcée de 3,7 kW, les prises les plus courantes, chargeront tout de même bien moins vite qu’une borne de recharge de 11 ou de 22 kW.

Cette différence dans les bornes est importante car c’est elle qui impose, légalement, l’appel à un électricien formé pour les IRVE. En l’occurrence, une prise renforcée jusqu’à 3,7 kW ne nécessite pas obligatoirement cet électricien formé. Néanmoins, il reste conseillé de faire appel à lui pour sécuriser l’installation et l’intervention sur le tableau électrique.

Au-delà des prises renforcées, et donc les bornes à partir de 7 kW, la mention IRVE est obligatoire pour l’électricien qui intervient. Il convient donc de vous assurer que l’artisan qui interviendra à votre domicile ait bien cette mention afin d’être parfaitement dans les règles. Le niveau de qualification (IRVE niveau 1, 2 ou 3) doit aussi être précisé afin de mener la vérification à son terme.

La conformité des normes électriques

L’intervention d’un professionnel se justifie par sa formation qui assure le respect de toutes les règles de sécurité. Une borne de 22 kW est aussi gourmande en électricité que le reste de votre maison. Il est donc crucial que l’installation soit parfaitement installée et que tous les raccordements soient faits dans les règles de l’art. Le moindre défaut d’aujourd’hui peut être le problème de demain.

La pertinence du conseil

Choisir la borne de recharge n’est pas anodin. Cela ne répond pas juste à une question de disponibilité de la pièce auprès du fournisseur. Il faut aussi savoir choisir la borne en fonction de son usage du véhicule ainsi que vos habitudes de trajets. Tout cela, l’électricien IRVE sait le comprendre. Il vous conseillera ainsi les bornes les plus adaptées à vos besoins, tant en termes de puissance que d’options comme la programmation des heures creuses, le délestage ou encore une application pour smartphone qui permet de programmer et suivre ses consommations.

Les remises fiscales

Il existe différentes aides dont une remise sous forme de crédit d’impôts et des remboursements de travaux de la part de ADVENIR, une association d’aide au financement des bornes de recharge, elle-même financée par les Certificats d’Economies d’Energie. Il existe aussi diverses aides locales qui sont pensées pour limiter les freins au passage à la mobilité électrique. Toutefois, ces aides sont conditionnées à l’intervention d’un professionnel.

Comment solliciter un installateur IRVE pour borne de recharge ?

Un installateur IRVE est donc obligatoire pour votre borne de recharge. Mais il faut pouvoir trouver le professionnel qui va être en capacité d’intervenir. Vous pouvez faire une recherche au hasard avec les professionnels de votre région. Vous pouvez aussi plus sûrement faire appel au répertoire des professionnels certifiés par Qualifelec. Vous avez ainsi l’assurance qu’il réponde à vos exigences en matière d’installation de borne.

Pour trouver ce professionnel, vous aurez plusieurs points à faire entrer dans votre réflexion

  • Sa mention IRVE, évidemment
  • Sa capacité à effectuer du génie civil, comme creuser une tranchée pour les câbles si la borne est en extérieur et non dans un garage.
  • Sa disponibilité pour vos travaux est importante car si ces derniers sont effectués après l’arrivée de la voiture, vous aurez une période où vous devrez vous recharger en extérieur.
  • Le coût de la prestation entre en compte. Entre le prix de la main d’œuvre, du matériel et du déplacement, la prestation a un certain coût, régulièrement compris entre 1000 et 2000 € selon la configuration. Un comparatif est donc nécessaire afin de s’assurer d’avoir la bonne borne, mais aussi de payer le juste prix de la prestation.
  • Sa capacité à vous fournir des renseignements pertinents sur le choix de la borne de recharge.

La borne de recharge connaît une croissance qui va de pair avec celle des véhicules électriques. Il est donc impératif de s’assurer du sérieux de son électricien et de ne pas travailler avec des artisans opportunistes qui n’auraient pas les qualifications nécessaires. Ces quelques points à vérifier avant de signer votre devis devraient vous mettre dans la bonne direction afin de commencer à rouler sereinement avec votre nouvelle voiture électrique.