Assurance auto au kilomètre : est-ce avantageux ?

GUIDE ASSURANCE

Il existe depuis quelques années une formule d’assurance auto au kilomètre, aussi appelée Pay as you drive. L’idée, ne payer que le kilométrage parcouru par la voiture, ou au moins un forfait kilométrique proche de votre vrai kilométrage. L’idée, faire baisser la prime d’assurance puisque la faible distance parcourue diminue votre sinistralité.

Assurance auto au kilomètre

Les différentes assurances au kilomètre

Il y a deux grands principes appliqués par les différentes assurances auto concernant la couverture dite au kilomètre. Au kilomètre près : la première formule est une couverture qui prend en compte chaque kilométrage réellement parcouru. Pour cela, un petit boîtier fixé par un garagiste à votre voiture permet de pister les déplacements de la voiture, et fournir un relevé kilométrique juste. Le contrôle de la distance parcourue peut se faire aussi par un garagiste, sans passer par l’installation d’un boîtier. C’est la manière la plus sûre de ne payer réellement que pour son usage.

La deuxième formule, plus courante, n’impose pas le relevé d’un kilométrage précis, mais couvre une fourchette, parfois de quelques milliers de kilomètres à l’année. C’est une solution un peu moins juste par rapport à votre kilométrage, mais plus facile à mettre en œuvre. Là aussi le relevé peut se faire auprès d’un professionnel de la réparation auto. Attention à ne pas dépasser le prévisionnel sous peine de voir votre assureur appliquer un surcoût qui vous ferait perdre tout le bénéfice de l’assurance au kilomètre.

À qui se destinent les offres d’assurance auto au kilomètre ?

Par définition, ce sont les petits rouleurs qui vont profiter des offres de ce style, car il y aura là pour eux une façon de faire des économies sur la prime annuelle. Toutefois, il n’y a pas une limitation de kilométrage identique à tous les assurés ou tous les assureurs. Elle est variable selon beaucoup de critères. Si vous faites moins de 15 000 km à l’année, il peut être intéressant de faire la comparaison avec une assurance plus traditionnelle, car l’assurance au kilomètre est souvent plus rentable. Il faut savoir que ce choix kilométrique ne remet en rien en cause votre choix d’assurance, c’est-à-dire au tiers, tout risque ou une formule d’assurance au tiers améliorée. C’est aussi une assurance qui convient très bien aux retraités, aux jeunes conducteurs et à ceux sans expérience. Il s’agit là de catégorie de personnes à qui on applique une surprime en raison de ces critères qui font augmenter leur taux de sinistralité. Cette surprime vient se voir contrebalancer par une diminution des coûts liés à la faible distance parcourue annuellement.

Comparer les offres pour mieux économiser

L’idée, légitime, est de faire des économies sur son assurance auto. Pour cela, le comparateur est l’outil que vous devez utiliser pour savoir si une assurance au kilomètre est plus rentable qu’une classique. Si vous faites 2 000 ou 3 000 kilomètres à l’année, la réponse peut couler de source, sur des distances plus importantes, l’écart est moins évident. En le comparant avec votre situation, votre véhicule, et vos habitudes kilométriques, il mettra en avant les offres les plus rentables, qu’elles soient kilométriques ou non. Vous affinerez ensuite la réponse, notamment par rapport aux frais d’installation parfois imposés ou au surcoût de l’assureur en cas de dépassement.

Simulez votre assurance automobile
Devis gratuit & sans engagement