Que veut dire premier loyer majoré ?

Le premier loyer majoré dans un leasing automobile (LLD, LOA) est tout simplement un apport versé par l’automobiliste dans le cadre du financement. Le premier loyer à rembourser est donc constitué du montant calculé et dû sur la durée du leasing, auquel on ajoute l’apport permettant de diminuer le coût du financement.

A quoi sert le premier loyer majoré ?

Les offres de leasing automobile sont souvent associées d’un premier loyer majoré, c’est tout simplement un apport qui peut être versé par l’automobiliste au bailleur. Cet apport sert principalement à couvrir les frais de souscription au leasing (frais de dossier, d’étude, carte grise…) mais aussi à prendre en charge une partie du coût du leasing. De plus, la perte de valeur d’une voiture neuve n’est pas linéaire dans le temps, c’est surtout au moment de sa première immatriculation que la valeur chute, l’apport permet donc de palier à la perte de valeur du bien mis en location. Plus le premier loyer sera majoré et plus les loyers suivants seront réduits, c’est l’intérêt de verser un apport dès le départ du financement de leasing.

Récupère t’on l’apport qui est versé dans le premier loyer ?

Non, c’est bien là qu’il y a une confusion auprès des automobilistes. L’apport qui est versé sert à rembourser une partie du coût du leasing et des différents frais, c’est donc une somme due par l’emprunteur dans le cadre de son offre de LOA ou de LLD. Ce premier loyer majoré ne sera pas récupéré à la fin du contrat, tout comme l’argent versé dans le cadre de chaque loyer, chaque mois. Aucune somme ne sera par ailleurs rétribuée à l’automobiliste étant donné qu’il s’agit d’une location.

Le premier loyer majoré est-il obligatoire ?

Non, ce n’est pas une obligation de verser un premier apport. Les concessions automobiles mais surtout les bailleurs qui proposent les financements de leasing demandent souvent un apport personnel à verser, sous forme de premier loyer majoré, afin de se prémunir des possibles non remboursement. Un apport est un signe positif dans l’étude de faisabilité d’un financement, c’est une indication pour le bailleur que l’automobiliste est en capacité d’épargner et donc de pouvoir rembourser les loyers dus. Si l’automobiliste dispose des capacités suffisantes pour supporter des loyers pleins, sans recours à un apport au début du contrat de leasing, alors le bailleur est en mesure de lui accepter le financement.

Que devient le premier loyer majoré en cas de transfert du leasing ?

Si l’automobiliste a recours à un transfert de leasing, c’est-à-dire qu’il trouve un repreneur pour son contrat de LOA ou LLD et pour le véhicule, alors le premier loyer majoré est perdu. Le repreneur profitera cependant d’un loyer négocié et réduit car un apport aura été versé dans le premier loyer majoré lors de la souscription par le cédant. Un mal pour un bien car lorsque les loyers ne sont plus en phase avec la situation de l’automobiliste, pouvoir se désengager du leasing est un véritable atout.

Que veut dire premier loyer majoré ?
5 (100%) 3 vote[s]