Leasing France

Découvrez les offres de leasing automobile en occasion et en neuf proposées sur la France entière.

Carte de France des annonces de leasing auto

Leasing automobile en France : le principe

Le leasing automobile est un contrat de financement qui permet à un automobiliste de rouler avec un véhicule neuf ou d’occasion, sans avoir à payer le prix réel de la voiture, ce que l’on appelle sa valeur neuve. Le leasing de voiture en neuf permet de choisir un véhicule, de le configurer et de le personnaliser avec des options de son choix. On peut ainsi choisir la couleur, la finition, les équipements intérieurs, cela permet ensuite d’obtenir un montant ajusté du véhicule et de définir les besoins en termes d’utilisation, à savoir le kilométrage annuel, la prise en charge totale ou partielle des entretiens mais aussi la garantie ou l’assurance.

Le leasing automobile en France peut être mis en place par deux contrats : la LOA et la LLD. La location avec option d’achat permet de pouvoir racheter le véhicule au terme du contrat, en réglant la valeur résiduelle, c’est tout simplement le montant défini au moment de la souscription par la concession. Si cette option n’est pas levée, il y a une restitution du véhicule à la concession, ou la possibilité de reconduire le contrat.

Le leasing d’occasion en France

De plus en plus d’automobilistes Français sont intéressés par le leasing d’occasion, il faut savoir que la vente de voitures neuves aux particuliers est financée à plus de 75% par un contrat de leasing, ce qui signifie que le marché de l’occasion est en pleine transition, on peut désormais souscrire un leasing avec un véhicule de seconde main. Le principe du leasing en occasion est strictement identique à celui en neuf sauf que le véhicule est déjà disponible, configuré et qu’il a été utilisé une première fois. Les concessionnaires proposent des véhicules en bon état, vérifiés et avec un kilométrage cohérent.

Le leasing d’occasion en France peut aussi être mis en place par le biais du transfert de leasing, c’est-à-dire que des locataires souhaitent changer de véhicules et proposent à d’autres particuliers de reprendre leur contrat de LOA ou de LLD, une opération rendue possible selon la législation et qui n’entraine que quelques frais de transferts (étude de solvabilité et réédition de la carte grise).

Le leasing sans apport en France, est-ce possible ?

Il faut savoir que le financement du leasing est mis en place par un organisme de financement, il peut s’agir d’une filiale du constructeur automobile (Volkswagen Bank, Diac, PSA Finance, BMW Finance…) comme il peut s’agir d’un organisme de crédit classique (Cetelem, Sofinco, Cofidis…). L’organisme qui assure le financement devient le bailleur, c’est-à-dire le propriétaire du véhicule. De nombreuses offres de leasing en LOA ou en LLD sont proposées avec un apport personnel à verser, on peut parfois parler de premier loyer majoré. L’apport sert principalement à prendre en charge les frais mais aussi à prendre en charge une partie du coût du crédit, ce qui permet de communiquer sur des loyers plus bas et surtout, plus attractifs.

Simplement, c’est l’étude de solvabilité qui permet de savoir si l’automobiliste est en mesure de rembourser son contrat de leasing avec les modalités convenues lors de la demande de financement. A partir du moment où l’automobiliste est solvable et en mesure de rembourser des loyers de leasing automobile, il est possible de négocier son contrat sans apport avec le vendeur, cela permet de préserver son épargne ou tout simplement d’obtenir son contrat sans ajouter une somme supplémentaire.