Comment conduire une automatique ?

Vous appréhendez la conduite d'une voiture avec boite de vitesse automatique? Découvrez les conseils utiles avant de conduire une voiture avec boite auto.

La conduite en boite automatique se généralise

La boîte de vitesses automatique à longtemps été réservée aux véhicules haut de gamme, souvent jugée peu fiables, désagréables à la conduite, consommatrices de carburant ou encore trop coûteux à l’entretien, les différents modèles de boites auto on su s’améliorer avec le temps. En France, les véhicules équipés de boite de vitesse automatique (BVA) ne représenter que 3% des immatriculations en 1995. En 2017, ce chiffre est passé à 30%. Les raisons ? Les nouvelles générations de boites automatiques effacent quasiment tous les défauts que l’on pouvaient leur reprocher, c’est notamment le cas de la boite de vitesse robotisée qui est désormais moins chère, plus efficace et donc facile à vendre pour les constructeurs.

bva : P, R, N et D

À cette évolution technologique s’ajoute la disparition des contraintes liées à l’entretien puisque aujourd’hui 3 véhicules neufs sur 4 vendu aux particuliers sont financés par des contrats de leasing. Les automobilistes sont donc plus ouvert à ce type d’équipement car le véhicule ne sera pas forcément acheté par la suite, les différents entretiens ne seront donc pas à assumer financièrement. Enfin, la boite de vitesse manuelle est vouée à disparaître, notamment avec la transformation du marché automobile, c’est-à-dire la transition vers les modèles de voitures plus propres comme l’électrique entre autre. Ces voitures ne sont équipées que de systèmes de transmission automatique.

Conduire une boite automatique : les conseils

Conduire une boîte automatique diffère légèrement d’une boite manuelle, l’avantage est de ne plus avoir à gérer le passage des vitesses et on peut se concentrer un peu plus sur la prise des informations dans son champs de vision mais aussi sur le maniement du véhicule. Il y a donc plusieurs points important à connaitre avant de prendre le volant d’une voiture équipée d’une boîte automatique :

  • Le levier de vitesse
  • L’avance « automatique »
  • Le réflexe de l’embrayage
Les 3 conseils à retenir sur une boite automatique

Il y a 4 positions essentielles à connaître sur un levier de vitesse d’une boite automatique, elles sont identifiées par les lettres P, R, N et D :

  • P signifie « PARK» pour la position de parking, cette position bloque les roues du véhicule.
  • R signifie « Reverse », c'est la marche arrière.
  • N signifie « Neutral, c’est le point mort, cette position laisse les roues débloquées.
  • D signifie « Drive », c’est la marche avant.

Globalement, lorsque l’on conduit un véhicule automatique, on va simplement manipuler le levier de vitesse lorsque le véhicule est à l’arrêt et en appuyant chaque fois sur le frein, c’est une sécurité pour pouvoir changer de position sans risque. Un changement de position en roulant, même à 2 ou 3 km/h peut être assez brutal, il faut donc opérer les changements de position du levier à l’arrêt.

Après avoir pris en main le levier de vitesse et avoir assimilé les lettres correspondantes aux différentes positions, on va pouvoir se mettre sur la position de marche avant (D) et relâcher le frein. Cependant, au moment de relâcher la pédale de frein, le véhicule va commencer à avancer seul. C’est une particularité des voitures automatiques, c’est que la position de marche avant ou de marche arrière s’accompagne avec une vitesse très lente mais suffisante pour être surpris, notamment lorsque l’on effectuer des manœuvres comme des créneaux. Il faut donc avoir conscience de cette particularité pour ne pas emboutir un véhicule placé devant soi.

Après quelques manipulations du levier de vitesse, mais aussi après anticipation de l’avance automatique, l’automobiliste peut commencer à rouler et donc à conduire son véhicule équipé d’une boite auto. Généralement, l’apprentissage de la conduite sur BVA se fait facilement, c’est plus simple à appréhender qu’une boite manuelle et on s’y habitue très rapidement. Par contre, il y a un vieux réflexe de conduite lié à l’embrayage, en cas de situation dangereuse ou soudaine, on a un réflexe logique de vouloir débrayer puis freiner. Ce même réflexe peut survenir lorsque l’on conduit une voiture à boite auto. Seul problème, si vous tentez de débrayer, vous allez actionner la pédale de frein et vous risquer à un arrêt violent. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de commencer à conduire sur une route peu fréquentée ou un parking. Il faut garder dans l’idée de ne plus utiliser son pied gauche.