Assurance auto pour séniors : quelles conditions ?

GUIDE ASSURANCE

Les seniors, même s’il n’y a pas un âge spécifique pour devenir sénior aux yeux des assurances, paient leur assurance auto plus cher que la moyenne. On considère que le déclin inexorable de certaines capacités physiques comme la vue ou l'ouïe représente des facteurs aggravants. Les assurances ne tiennent cependant pas compte de la plus grande expérience des séniors. C’est pourquoi d’ailleurs les seniors sont moins responsables d'accidents que les autres tranches d’âge. On vous explique comment bien s’assurer.

Assurance auto séniors

Savoir identifier les besoins en assurance auto

Disons, pour faire schématique, que devenir senior aux yeux d’une assurance, c’est tomber en retraite. C’est le moment idéal pour réfléchir à vos besoins en matière automobile. Avez-vous besoin d’une voiture neuve ou une occasion pourrait-elle suffire au kilométrage que vous prévoyez de faire chaque année ? Avez-vous besoin d’un, ou encore de deux véhicules ? Est-ce que vous privilégiez les transports en commun au quotidien, ne conservant la voiture que pour les longs trajets ? Ces questions, et d’autres encore, permettent de définir quel profil vous avez aux yeux d’une assurance et donc à partir de là déterminer un tarif. Si les seniors sont effectivement sujets à une surprime en raison de l’âge, il est déjà possible parfois de la compenser simplement avec un contrat d’assurance qui couvre mieux la réalité de votre quotidien d’automobiliste. Parfois, simplement passer du tout risque à une assurance au tiers, lorsque le véhicule sert peu et prend de l’âge, peut être la solution.

Assurance pour les séniors : les gestes des assureurs

D’une main les assureurs considèrent les seniors comme un public plus à risque sur la route, mais dans le même temps il s’agit là d’une clientèle qu’il ne faut pas faire fuir, en particulier les jeunes retraités. C’est pourquoi, bien qu’il n’existe pas vraiment de forfait senior dans l’assurance, certaines compagnies ont des propositions qui peuvent s’avérer intéressantes. On pense notamment à l’assurance au kilomètre qui est parfaite pour les personnes ne dépassant pas les 8 000 km à l’année. D’autres assurances proposent de primes pour l’utilisation des transports en commun, ou proposent une augmentation de la couverture du conducteur. Les offres varient selon les profils, toutes les opportunités sont à étudier.

Comparer les offres des assureurs auto

Pour compenser la surprime liée à l’âge, revoir son contrat d’assurance ne suffit parfois pas. Mais il reste difficile, même avec le grand âge, de se priver de sa voiture. C’est pourquoi il est utile d’utiliser un comparateur. À partir de vos spécificités liées à l’âge, il va pouvoir vous trouver les offres correspondantes à vos besoins et vous les comparerez ainsi facilement. Il faut savoir aussi qu’il est possible, notamment en cas de refus pour une précédente résiliation liée entre autres à l’âge, de faire intervenir le BCT. Le Bureau Central de Tarification a, lui seul, le pouvoir d’imposer à une assurance une prise en charge qu’elle vous refuse, notamment en raison de votre âge. L’assurance auto étant obligatoire, vous avez toujours les moyens d’être couverts et de garder votre autonomie.

Simulez votre assurance automobile
Devis gratuit & sans engagement